• Modifier la fiche
  • Télécharger la fiche

Fiche de totem : Gyrin

Photo de Gyrin Floches Noir et Bleu marine

Floches

Intérieur : Bleu marine
Extérieur : Noir

Classification

  • Sous-Embranchement Hexapoda
  • Classe Insecta
  • Ordre Coleoptera
  • Famille Gyrinidae

Caractéristiques

  • Taille 5-7,5mm
  • Poids 
  • Longévité 
  • Portée 30
  • Gestation 
  • Protection Inconnu
Carte de localisation

"Le terme de Gyrin est un emprunt au latin gyrinus, terme qui désignait le « têtard » et qui dérivait de gyrus.

Ce dernier terme est lui-même issu du grec ancien ???????? qui signifie cercle ou rond. Ces insectes sont nommés ainsi car ils avancent souvent en suivant des trajectoires circulaires et/ou qu'ils produisent des ondes circulaires à la surface de l'eau1.

Ce terme désigne en fait plusieurs espèces de la famille des Gyrinidae, entre autres les espèces françaises des genres Gyrinus et Orectochilus. Le gyrin est un petit coléoptère, qui "marche" sur l'eau, comme le gerris. Cet insecte qui se nourrit de toutes petites proies mesure de 3 à 6 mm de long. Ce petit "tourniquet" aquatique sert parfois de nourriture pour carpes dans les élevages.

Le gyrin a la particularité de posséder deux paires d'yeux : une paire à l'extérieur de l'eau et une paire plongée sous l'eau, ce qui lui permet notamment d'éviter les prédateurs, qu'ils soient aquatiques ou aériens. Il possède également deux antennes posées à la surface de l'eau qui recueillent les vibrations de ses proies. Les Gyrins passent la plupart de leur temps a tourner sur l'eau d'où leur nom de "tourniquets".

Sur l'eau, le gyrin tourniquet est l'insecte nageur le plus rapide, avec une vitesse de 80 cm/s, soit près de 2,9 km/h (ce qui donne, à rapport vitesse/taille égale, 750 km/h pour un homme de taille moyenne)." [https://fr.wikipedia.org/wiki/Gyrin]

"Vifs, légers, les Gyrins sillonnent la surface des eaux douces de leur éclat métallique, dans un ballet étourdissant de rapidité.

Ils se déplacent à toute vitesse sur les eaux libres, se regroupent paisiblement dans les végétaux et plongent pour échapper aux prédateurs. Ils vivent entre air et eau. Les Gyrins, petits coléoptères des milieux aquatiques, détiennent le record de vitesse des insectes à flot, de leurs 4 pattes arrière ils propulsent leurs 12 grammes, en courbes certes aléatoires mais précises, évitant à coup sûr toute collision. Ces insectes de quelques millimètres, 6 tout au plus, aux couleurs sombres variées, comptent 3 genres et de nombreuses espèces.

Inlassables, les Gyrins guettent, arpentent leur territoire, vaste étendue totalement plane. De leurs antennes posées à la surface de l'eau ils captent les vibrations des insectes, araignées, naufragés des airs échoués, se débattant désespérément pour échapper à la noyade. Repérés, ils sont saisis par les pattes avant, ingérés par un appareil buccal broyeur. Et si aucune proie aérienne ne se présente, larves de moustiques, petits crustacés, passeront bien à un moment ou un autre près de la surface, à portée de pattes d'un Gyrin affamé.

Entre air et eau, comment le Gyrin peut-il passer si vite d'une chasse aérienne à une chasse aquatique ? Comment repère t-il un prédateur des profondeurs ou plongeant du ciel ? Son adaptation est simple, évidente : ses yeux se sont divisés en deux parties, l'une pour la vision aérienne, l'autre pour la vision sous l'eau. Le surprendre devient alors un véritable défi. Et lui échapper aussi. D'autant que son adaptation à la nage est elle aussi remarquable.

Ils flottent, filent sur l'eau à toute vitesse, ils plongent et nagent, leurs petits respirent sous l'eau...Et en plus ils savent voler. Leurs ailes déployées, ils partent découvrir de nouveaux milieux, aux eaux calmes, aux berges végétalisées, avec de grandes étendues pour glisser sans entraves." [https://www.aujardin.info/fiches/gyrin-tourniquet-dans-mare.php]

Pour quelqu'un de discret mais toujours en mouvement. Une personne douée mais qui le cache au début. Quelqu'un qui s'adapte facilement à un nouvel environnement. Et enfin quelqu'un qui aime vivre en groupe.

Dernière révision le 29 juillet 2023 (Historique)

Signaler cette fiche