• Modifier la fiche
  • Télécharger la fiche

Fiche de totem : Marsupilami

Photo de Marsupilami Floches Noir et Jaune

Floches

Intérieur : Jaune
Extérieur : Noir

Classification

  • Sous-Embranchement Primate
  • Classe Mammifère
  • Ordre 
  • Famille Primate

Caractéristiques

  • Taille 130 cm
  • Poids 35 kg
  • Longévité 
  • Portée 3
  • Gestation 
  • Protection Espèce Protégée
Carte de localisation

Le Marsupilami est l'énigme scientifique du XXe siècle mais -aujourd ‘hui encore- elle n’est toujours pas complètement résolue. Mammifère jaune avec des taches noires et doté d'un nombril, il pond des oeufs. Il se déplace aussi facilement au sol que d'arbre en arbre ! Sans oublier son aptitude amphibie. Force et résistance s'allient à une mobilité hors pair.

Le Marsupilami est un modèle de dynamisme. Cent trente centimètres pour 35 kilos: le marsupilami est une créature qui développe la plus grande puissance physique par centimètre cube de muscle. Il méprise pourtant la force brute. Chaque affrontement devient un exercice de créativité qui finit par un éclat de rire.

La queue du Marsupilami mesure jusqu’à 8 mètres et offre des possibilités infinies. Grand farceur, il lui donne toutes les formes possibles. Suspendu à sa queue, le mâle emporte sa famille d'arbre en arbre. Pour nager rapidement, il l'utilise comme une palme. Transformée en ressort, elle le propulse à plus de 30 mètres de hauteur ou il peut tout simplement l’utiliser pour se surélever au-dessus de la cime des arbres afin d’avoir une vue d’ensemble de son biotope. C'est aussi une arme, notamment lorsqu'il en fait un poing, ou lorsqu'elle lui permet l'immobilisation de ses prédateurs. La queue est aussi le principal instrument qui lui sert à pêcher. Elle est encore un instrument de jeu (balançoire, par exemple) et sert aux manœuvres de séduction dans la parade nuptiale. La queue du Marsupilami exprime son caractère. Elle le dispense de devoir s'exprimer avec des mots. Grâce à elle, il sera toujours visuellement surprenant.

Son nombril surprend cependant les observateurs de cet ovipare. L'utilité du nombril est révélée dans l'encyclopédie du marsupilami (devenue rare par sa non-réédition) : c'est un moyen d'éducation, de transmission du savoir ; par exemple, lorsqu'un petit marsupilami décide de faire son nid, il va coller son oreille contre le nombril de sa mère. Peu de temps après, il est capable de construire lui-même un tissage végétal. L'utilisation du nombril n'est prouvée que par l'auteur de l'encyclopédie et n'a jamais été démontrée au cours des aventures de l'animal, ce qui semblerait tout de même trahir une étourderie de Franquin lorsqu'il l'a dessiné pour la première fois dans les années 1950.

Le Marsupilami est depuis sa création (1952) un défenseur de la forêt tropicale. Il ferait tout pour sauver une espèce menacée (Le bébé du bout du monde). Jaloux de son indépendance, il est rebelle aux tentatives de "civiliser" (Mars le Noir) la forêt. De multiples essais de déboisement ont échoué grâce à lui.

Croquer un fruit sauvage (il est gourmand), prendre sa douche sous une cascade (il aime la propreté) et admirer le vol gracieux des colibris (il aime les jolies choses) sont les petits plaisirs de sa vie. Le Marsupilami est doué pour le bonheur ...

http://www.marsupilami.com/insolite/enigme/encyclopedie.htm[/source]

[source]http://www.totems-scouts.be/fiches/fiche-2960-marsupilami.pdf

Dernière révision par Aigrette le 1 juillet 2018 (Historique)

Signaler cette fiche