• Modifier la fiche
  • Télécharger la fiche

Fiche de totem : Athéna

Pas de photo Floches Gris clair et Brun foncé

Floches

Intérieur : Brun foncé
Extérieur : Gris clair

Classification

  • Sous-Embranchement Vertébrés
  • Classe Aves
  • Ordre Strigiformes
  • Famille Strigidés

Caractéristiques

  • Taille 20 cm
  • Poids 200g
  • Longévité 9 ans
  • Portée 
  • Gestation 
  • Protection Inconnu
Carte de localisation

Appelée également Chevêche d'Atthéna ou simplement Athène.

Chant : Le cri de la chevêche d'Athéna est un "werro" retentissant et criard. On peut aussi entendre son chant, un miaulement net et clair. La femelle émet des sons plus haut-perchés et nasillards. Le cri d'alarme est perçant et aigu.

Habitat : L'Athéna vit dans des zones plates ou vallonnées de toutes sortes, les zones agricoles, les paysages avec des arbres dispersés, des terrains ouverts traversés de talus, murs de pierres ou pentes rocheuses. On les trouve aussi dans les vergers, les ruines, les villages, le semi-désert ou le désert.

Cette espèce est résidente dans les zones tempérées et chaudes de son territoire.

Elle fréquente plusieurs sortes d’habitats ouverts tels que les steppes, les semi-déserts pierreux, les zones cultivées, les forêts ouvertes avec des arbres clairsemés, les ravins, les carrières,

En revanche, cette espèce évite la végétation trop épaisse.  

Comportements : L'Athéna est active de jour comme de nuit, mais elle chasse plutôt la nuit, à l'aube et au crépuscule. Pendant le jour, elle est souvent perchée à découvert sur des pylônes ou des arbres. Ses proies les plus fréquentes sont les insectes et les araignées, les souris et les campagnols. Quand elle chasse, elle effectue un vol rapide et direct, et se laisse tomber sur sa proie pour la capturer. Elle l'emporte ensuite dans une cavité d'arbre pour la dévorer. Elle a des serres puissantes, et est capable d'empoigner des petits mammifères et oiseaux de sa propre taille. Elle peut aussi voltiger sur place pour attraper des insectes.

L'Athéna peut rester posée pendant des heures complètement immobile.

Elle rejette de petites pelotes depuis son perchoir favori, dortoir ou nid. Ces pelotes ovales s'accumulent sur le sol, sous ces perchoirs.

Elle est souvent vue posée, soit bien dressée sur ses pattes, soit accroupie sur les piquets, clôtures, fils, rochers… Quand elle se sent menacée ou qu’elle est excitée, elle reste debout bien droite et se balance en mouvements rapides.

Cette espèce se nourrit surtout de petits mammifères et d’oiseaux, mais aussi d’amphibiens, reptiles et grands insectes. Elle consomme aussi des matières végétales telles qu’herbes, feuilles, petits fruits et baies. 

Elle chasse principalement au crépuscule et à l’aube, mais aussi pendant les premières heures de la nuit. Elle chasse habituellement depuis un perchoir et fond sur sa proie en vol direct quand celle-ci est repérée.

Elle peut aussi chasser sur le sol. Grâce à ses pattes assez longues, elle est capable de courir facilement et de poursuivre ses proies.

L’Athéna est monogame et les liens du couple durent toute l’année et souvent plus longtemps.  

La parade typique du mâle offrant de la nourriture à la femelle est fréquente, tandis que la femelle émet des petits cris comme les jeunes oiseaux. Pendant ces parades, le mâle bouge habituellement les ailes et le corps avant de s’accoupler. Le lissage mutuel des plumes joue aussi un rôle important pour renforcer les liens du couple. Les deux partenaires émettent des cris tandis que le mâle se rapproche de la femelle petit à petit. Le mâle établit son territoire début février en lançant son cri familier « goooeeek » nuit et jour. La parade commence en mars, quand la femelle répond aux appels du mâle.

L’Athéna est sédentaire dans son habitat, et son territoire est relativement petit. Selon les régions, les couples peuvent se trouver proches les uns des autres et on peut entendre des concerts de cris au crépuscule.

Vol : Elle a un vol très ondulant, avec de rapides battements alternés avec les ailes closes, sur de longues distances. Quand elle poursuit une proie, le vol est plus direct.

Nidification : Le nid de lcette chevêche peut être situé sur le sol dans un terrier, ou dans un trou dans un arbre, dans la roche ou dans un immeuble. Le même site est utilisé année après année.

La femelle dépose 3 à 5 oeufs lisses et blancs vers fin avril. L'incubation démarre habituellement avec le premier oeuf pondu, mais parfois, la femelle attend que sa couvée soit complète. L'incubation dure environ 28 à 29 jours, assurée par la femelle qui est nourrie par le mâle. Les poussins sont nidicoles. Ils sont nourris par les deux parents, mais c'est le mâle qui produit la nourriture pendant les deux premières semaines pour la famille entière. Les jeunes quittent le nid au bout de 35 jours, et les parents les nourrissent encore pendant quelques temps. Ils deviennent indépendants au bout de 9 ou 10 semaines.

Régime : Elle se nourrit principalement d'invertébrés et de vers de terre, mais aussi de petits mammifères et d'oiseaux, ainsi que d'amphibiens.

Source : Oiseaux.net

Dernière révision par Possum24 le 7 mai 2015 (Historique)

Signaler cette fiche