• Modifier la fiche
  • Télécharger la fiche

Fiche de totem : Tenturùn

Pas de photo Floches Brun foncé et Turquoise

Floches

Intérieur : Turquoise
Extérieur : Brun foncé

Classification

  • Sous-Embranchement Vertébrés
  • Classe Mammifères
  • Ordre Carnivores
  • Famille Viverridés

Caractéristiques

  • Taille 65 à 95 cm
  • Poids 9 à 14 kg
  • Longévité 10 ans
  • Portée 1 à 3
  • Gestation 3 mois environ
  • Protection Espèce non-protégée
Carte de localisation

Le binturong est l'une des plus grandes espèces de viverridés n'ayant d'égal que la civette africaine. Il mesure de 65 à 95 cm de long (tête-corps) pour un poids allant de 9 à 20 kg. La queue mesure de 59 à 89 cm de long. Le dimorphisme sexuel est visible chez cette espèce, les femelles étant généralement 20 % plus grandes que les mâles. Les animaux en captivité pèsent souvent plus que leurs homologues sauvages.

Le binturong est l'un des deux seuls carnivores à être dotés d'une queue préhensile, l'autre étant le kinkajou (Potos flavus). Grâce à celle-ci, le binturong traverse habilement la canopée des hautes forêts tropicales. C'est une civette robuste aux longs poils hirsutes lui donnant un aspect effrayant.

Le pelage est de couleur noire brillant avec quelques contrastes grisonnant. Des poils gris et chamois couvrent la tête, et des touffes noires avec des bandes blanches sont visibles sur les oreilles. La queue est épaisse à la racine et s'amincit progressivement à l'extrémité s'enroulant vers l'intérieur.

Le museau est court et pointu, un peu incliné vers le haut au niveau du nez. Les yeux sont grands et de couleur noire. Les oreilles sont courtes, arrondies, avec le bord blanc, et terminées par des touffes de poils noirs. Chacune des mâchoires comptent six incisives courtes et arrondies, deux canines longues et pointues, et six molaires de chaque côté. Les poils sur les jambes sont courts et d'une teinte brunâtre. Les pieds ont cinq doigts armés de grandes griffes, les semelles sont nues.

Le binturong dispose d'une aire de répartition très répandue. On le rencontre principalement dans les pays suivant : Inde, Népal, Bangladesh, Bhoutan, Myanmar, Thaïlande, Malaisie, Laos, Cambodge, Vietnam, Chine, l'île de Sumatra, Kalimantan, l'île de Java et l'île de Palawan.

Le binturong est un animal omnivore, se nourrissant de petits mammifères, d'oiseaux, de poissons, de vers de terre, d'insectes et de fruits. Les poissons et les vers de terre sont des proies ayant peu d'importance dans son alimentation, car le binturong n'est ni aquatique, ni un animal fouisseur. Il ne les mange que lorsque la proie se présente d'elle-même à lui.

Comme il n'a pas les attributs d'un mammifère prédateur, la majorité de l'alimentation du binturong se compose de matières végétales. Les figues sont une composante majeure de son régime alimentaire. Le binturong est un agent important pour la dispersion des graines, en particulier pour ceux du figuier étrangleur, en raison de sa capacité à fendre l'enveloppe extérieure dure de la graine.

Chez le binturong, il ne semble pas y avoir de saison de reproduction fixe, car il s'accouple toute l'année. Il y a, cependant, une augmentation des naissances de janvier à mars, qui pourrait être le résultat d'implantation différée. La période d'œstrus est de 81 jours. Après une période de gestation de 91 jours, la femelle met au monde une portée moyenne de 2 petits pesant environ 142 g chacun. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à environ 30 mois et les mâles à environ 28 mois et peuvent se reproduire jusqu'à 15 ans. L'espérance de vie maximale connue en captivité est de 25 ans.

Plutôt que de sauter entre les arbres, comme les primates, le binturong utilise sa queue préhensile comme une main, se déplaçant lentement, mais efficacement. Il est généralement solitaire, bien que de petits groupes composés d'une mère et de sa progéniture puissent exister à certains moments de l'année. Le binturong est actif pendant la journée et la nuit. Il n'est strictement pas territorial, mais occupera des domaines vitaux flexibles, en évitant le contact avec d'autres civettes.

Même s'il est sympatrique avec plusieurs prédateurs potentiels, y compris les léopards et les pythons réticulés, la prédation sur les adultes est assez rare. Normalement timide, il peut être agressif quand il est harcelé. Lorsqu'il est irrité, le binturong grogne férocement, et quand il est à l'affût il peut périodiquement prononcer une série de bas grognements ou un sifflement effectué par expulsion d'air par les lèvres entrouvertes.

Le binturong a la particularité de se laisser apprivoiser relativement facilement par l'homme. Il semble par ailleurs que cette faculté soit à l'origine de la prolifération de l'espèce en captivité. Il devient très affectueux envers ses maîtres, aussi l'élève-t-on souvent pour cette aptitude et non pour sa valeur spectaculaire. Il y a lieu toutefois de se méfier de son humeur versatile, car lorsqu'il est apeuré ou en colère, il peut se muer en une véritable furie. Ses morsures sont par ailleurs profondes et douloureuses.

Dernière révision par Possum24 le 8 août 2017 (Historique)

Signaler cette fiche