• Modifier la fiche
  • Télécharger la fiche

Fiche de totem : Touï (ou Toui)

Pas de photo Floches Jaune et Gris foncé

Floches

Intérieur : Gris foncé
Extérieur : Jaune

Classification

  • Sous-Embranchement Vertebrata
  • Classe Aves
  • Ordre Psittaciforme
  • Famille Psittacidae

Caractéristiques

  • Taille +/- 12 cm
  • Poids 20-30 gr
  • Longévité 12-20 ans
  • Portée 2 à 4 oeufs
  • Gestation Incubation entre 17 et 21
  • Protection Espèce non-protégée
Carte de localisation

Habitat : Les touis de Deville fréquentent les forêts pluviales tropicales de plaine, aussi bien les forêts de terre ferme que celles qui sont envahies par les crues saisonnières. Elles semblent toutefois marquer une légère préférence pour les premières. De manière générale, elles utilisent les endroits bien boisés dans les zones tropicales. Au Guyana et dans le sud-est de la Colombie, on peut les observer dans les savanes semi-ouvertes. Les touis de Deville traversent les clairières mais ne se perchent ou ne se nourrissent que très rarement à l'extérieur des forêts. Ces oiseaux vivent entre 100 et 180 m d'altitude au Venezuela et jusqu'à 600 m au pied des Andes en Colombie. Dans certaines régions du Pérou, elles sont présentes jusqu'à 1 050 et même exceptionnellement jusqu'à 1 350m de hauteur.

Distribution : Les touis de Deville sont originaires du nord-ouest de l'Amérique du Sud. Leur aire de distribution part du cours supérieur de l'Orénoque, se poursuit dans le nord-ouest du Brésil le long du Rio Négro, du Rio Purus et du Rio Juruà. Ils occupent également les parties orientales de la Colombie, de l'Équateur du Pérou et le nord-est de la Bolivie jusqu'aux provinces de Cochabamba et de Beni. 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : B. c. cyanoptera, la race nominale (cours supérieur de l'Orénoque et bassin de l'Amazone jusqu'au nord de la Bolivie) - B. c. gustavi (vallée supérieure de l'Huallaga au Pérou) - B. c. beniensis (nord de la Bolivie).

Comportements : Les touis de Deville ont un comportement qui est généralement assez similaire à celui du toui para. Pendant la reproduction, ils vivent en couple, aux autres périodes de l'année, on les trouve en bandes dynamiques de 5 à 30 individus, et parfois même en plus larges rassemblements. Ils se nourrissent au sommet des arbres ou à la lisière de la canopée de la forêt. Ils volent à une grande hauteur au-dessus de la canopée des plaines, criant ou bavardant constamment quand ils se déplacent. Les bandes ont des mouvements très coordonnés avec un vol très saccadé typique du genre Brotogeris. Elles descendent régulièrement sur les berges nues des rivières pour se désaltérer, mais comme elles sont facilement effrayées, elles jaillissent en produisant une gerbe de vert et de bleu.

Nidification : Les touis de Deville ont un mode de reproduction cavernicole. Ils nichent dans des cavités naturelles d'arbres ou ils creusent leur propre nid dans une termitière arboricole. Dans la partie occidentale de l'aire, la saison de nidification se déroule en juin et en juillet. En captivité, la ponte comprend 5 œufs qui éclosent au bout de 24 jours. Pas d'autres informations disponibles.

Régime : Apparemment, ces membres de la famille des psittacidés ont un menu végétarien, consommant des fruits et des fleurs de nombreuses espèces végétales. Ils sont très friands des chatons de cécropia. Leur régime est assez semblable à celui de leurs congénères.

Dernière révision par Possum24 le 24 février 2016 (Historique)

Signaler cette fiche